Thés verts

Cette famille de thé devient de plus en plus populaire en Occident pour ses bienfaits reconnus sur la santé. En Asie, la quantité de thé vert consommée domine largement depuis toujours celle des autres thés. L’univers aromatique que ce type de thé propose est bien plus vaste que le goût « vert » grossier qu’offrent généralement les thés verts commerciaux. Souvent mal infusés alors que leurs feuilles fragiles requièrent une eau relativement tempérée de 65 à 85⁰ C dépendant des crus, on lui reconnait à tord une amertume caractéristique qui ne se retrouve pourtant que dans certains thés verts.
Bien préparés, ses huiles aromatiques délicates pourront offrir par exemple, selon les crus, un caractère herbacé et végétal aux notes de fleurs, d’asperges, de mangue, d’épinards, d’algues, d’amande, etc. La quantité de caféine varie d’un cru à l’autre selon le grade de feuilles utilisé, faisant des thés verts un bon allié du matin, un breuvage ravigotant d’après-midi ou encore un digestif réconfortant après le repas.