Thés jaunes

Moins connu, ce thé attise la curiosité. Il tire son nom ni de la couleur de sa liqueur ou de ses feuilles mais bien parce qu’il était autrefois précieux et digne de l’empereur dont la couleur emblématique est le jaune. Sa transformation est légèrement plus complexe que celle d’un thé vert et il est fait de feuilles de grade supérieur, ce qui en fait un thé plus rare et quelque peu dispendieux. Ce qui le caractérise est une courte étape de fermentation à l’étouffée qui donnera aux feuilles une légère note acidulée.

Liste de nos thés jaunes:

Chine

Huo Shan Huang Ya