Bienfaits du thé

Le thé est une plante aromatique délicieuse et réconfortante mais elle est aussi une plante médicinale généraliste aux nombreuses vertus reconnues tant par la médecine ancienne chinoise que par le monde scientifique moderne. Le thé, toutes familles confondues (parce qu’il ne s’agit que d’une seule et même plante), offrirait entre autres les bénéfices suivants:

  • prévention des maladies cardiaques, accidents cérébro-vasculaires, combat l’hyper-tension artérielle, favorise une meilleure circulation sanguine ;
  • augmente les fonctions métaboliques, diminution du mauvais cholestérol, favorise la perte de poids en dissolvant les graisses ;
  • augmente les capacités du système immunitaire;
  • prévention de nombreux cancers et tumeurs par sa haute teneur en antioxydants, valeur antifongique et antibiotique ;
  • prévention de la maladie d’Alzeimer et de Parkinson par l’effet de l’association entre sa caféine et tannins ;
  • favorise la digestion, stimule les fonctions biliaires, favorise l’équilibre du taux glycémique;
  • soulage de la congestion dans les cas d’allergies saisonnières;
  • stimule la concentration et la vivacité d’esprit, augmente les capacités de la mémoire ;
  • favorise le cerveau à mieux endurer le stress, combat la dépression ;
  • favorise la circulation de l’énergie vitale du corps (Qi).

Ses seuls défauts sont de limiter partiellement l’organisme à absorber le fer (à cause des tannins) et le calcium (à cause de la caféine). Éloigner la consommation de thé de la période des repas (1 heure avant et après les repas) et prendre des suppléments de vitamine C minimise l’effet du thé envers ces deux éléments pour les personnes ayant tendance à l’anémie ou à l’ostéoporose.